Aller au contenu

Pseudo-grotte de Cougnaguet

  • Lieu: Moulin de Cougnaguet - Lot (46)
  • Type de sortie: Falaise
  • Présents: Sébastien, Jean-Michel, Nicolas
  • Excusé: /
  • Déduction fiscale: 26 km (Niko, Seb)
  • Assurance temporaire: /

Il s'agit d'une sortie en falaise dont la thématique principale repose sur le réglagle du matériel et la progression sur corde dite "niveau 2". L'objectif est d'acquérir un réglage optimal du matériel mais aussi d'être plus à l'aise dans les manipulations de base de la progression verticale.

falaise

Une falaise semi couverte magnifique

La séance débuttera par la découpe des cordes nouvellement acquises par le club, en lieu et place des anciennes dont la vie était arrivé à échéance. Une corde 30m, une de 90m, 2 de 25 et une de cinquante seront mises en service.

falaise

Passage de déviation de Jean-Michel

Nous partirons cette fois du deuxième étage de la grotte de Cougnaguet. Pour y parvenir, 2 chemins sont possibles. Nous emprunterons le plus long mais certainement le plus facile, en passant par le petit sentier qui prolonge le premier étage. Il fait beau, et finalement presque chaud quand on termine l'ascension du 2ème étage. JM reprend son souffle quand je commence déjà l'équipement de la descente. Je trouve 2 spits bien placés afin de mettre en place une main courante. 2 monospits, se suivant de très près, confortent un équipement un peu brouillon. Nous regagnons ensuite l'équipement d'une voie d'escalade peu adaptée à la progression spéléologique. Après 2 essais, je choisis de multiplier de petits fractionnements plutôt que d'envisager la mise en place d'un grand pendulaire. Seb et JM attendant que je termine mon installation pour progresser sur les cordes.

falaise

Jean-Michel ravale le mou

Jean-Michel est plutôt à l'aise, il semble avoir bien acquis la gestuelle et la technique. Je lance les derniers mètres de corde dans le puits, et celle-ci vient frapper le sol. Aussi je remonte voir mes 2 initiés afin de vérifier que tout se déroule bien. Sébastien semble proie à l'incertitude. Il finit par me solliciter tant ses doutes sont présents à l'égard de la mise en place de son descendeur. Je viens à sa rencontre et croisant JM sur un fractionnement. Peu de temps plus tard, Jean-Michel arrivera au sol...content de sa performance. Après moults essais et cafouillage, le bilan est clair : le mousqueton du descendeur est à l'envers, et celui-ci est monté d'une façon fort peu orthodoxe. Nous remettons tout deux un peu d'ordre et je procède à quelques rappels sur l'usage du descendeur alors que JM entamme une sieste sur le foin qui tapisse une petite infractuosité de la cavité.

falaise

Les comparses...

Après quelques petits réglages, Seb est beaucoup plus rapide, mais il a laissé du jus ! Arrivés au sol, Seb propose immédiatement la coupure médianne. Aussi, nous prenons un petit encas, profitant au passage d'un soleil radieux.

Sortis de table, l'exercice consiste à faire une conversion montée vers descente puis descente vers montée. Chacun essayer 1 ou 2 fois l'exercice avant de rebrousser chemin vers le haut.

falaise

Passage de déviation pour Seb

JM passe le premier et remontre relativement rapidement la succession de 8 fractionnements. Sébastien est en difficulté, il est fatigué et le décrollage semble lui poser des soucis récurrents. Nous progression tout deux lentement, je lui viens en renfort à de nombreuses reprises pour se détacher. Je déséquipe au fur-et-à-mesure, afin de gagner du temps.

Seb est fatigué mais puis cuit, sorti de la corde il cavale avec hâte dans l'ébouli qui mène à la voiture.

Chacun regagnera ensuite ses pénates avec le souvenir de quelques crampes.

Nicolas